24 heures avec la police à Orléans : « Ce n’est jamais la routine » [1/4]

[ad_1]

Il est 6 h 22 et la brigade de jour de la police nationale d’Orléans commence sa vacation. C’est parti pour 12 heures et 8 minutes de travail.

Gilets pare-balles enfilés, arme à la ceinture, les policières et policiers se réunissent au foyer du commissariat pour l’appel. Et dès le départ, quelque chose nous saute aux yeux : la camaraderie et la fraternité qui se dégagent de ce groupe de la brigade de jour. Oui, c’est une équipe soudée.

Le chef d’unité forme les équipages : Nancy, Rony et Michel seront ensemble…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *