500 ans après la guerre de Bretagne, des squelettes de soldats livrent leurs secrets

[ad_1]

Fin des années 1480. Avant de mourir, le duc de Bretagne, François II, prépare sa succession : afin que son duché ne tombe pas dans l’escarcelle du Roi de France, il désigne sa fille Anne comme héritière et s’assure qu’elle épousera un allié. Evidemment, sa majesté Charles VIII ne l’entend pas de cette oreille. En 1487-1488, son armée inflige une lourde défaite aux troupes bretonnes à Saint-Aubin-du-Cormier, dans l’actuel département d’Ille-et-Vilaine. Sur un effectif estimé entre 11 300 et 18 000 hommes, 6000 soldats bretons sont tués. Quand le roi assiège…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *