À Amiens, un service de livraison à vélo comme alternative éthique aux plateformes américaines

[ad_1]

Commander son repas sur UberEats et autres Deliveroo est tentant, mais pose la question des conditions de travail précaires des livreurs. Payés à la course et non à l’heure, les salariés peuvent, certes, organiser leur temps de travail comme ils le souhaitent, mais restent dépendants de la demande.

Antoine Hosin, 23 ans et passionné de vélo de route, a travaillé pour ces deux plateformes et a vite été fatigué de la faible rémunération et du manque de protection sociale. Le jeune Amiénois a donc décidé, en mars 2020, de créer avec deux collègues sa propre structure de…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *