A la prison de Seysse-Toulouse, une surpopulation «inacceptable», pointe la contrôleuse générale

[ad_1]

« Un nombre important de dysfonctionnements graves qui permettent de considérer que les conditions de vie (des détenus) sont indignes. » Voici un extrait du rapport présenté par onze contrôleurs qui ont visité la prison de Toulouse-Seysse, située à une vingtaine de kilomètres au sud de Toulouse, entre le 31 mai et le 11 juin.

Le premier confinement avait vu chuter la surpopulation carcérale dans les prisons françaises, mais ces dernières ont depuis revu à la hausse le nombre de détenus. Alors que la loi prévoit une cellule individuelle, la réalité est tout autre avec…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *