À Limoges, Laurence et Anthony racontent comment le don du sang leur a sauvé la vie

[ad_1]

« Ici, tu es comme chez toi. » Quand Laurence Puygrenier, 40 ans, entre à l’Établissement français du sang (EFS), rue Charles-Le-Gendre, à Limoges, elle est accueillie par le personnel avec chaleur. Il faut dire qu’elle a beaucoup fréquenté les lieux, afin de l’aider à lutter contre un lymphome. Elle a notamment passé de longues heures, l’été 2020, au pôle santé de l’EFS pour la collecte de cellules souches en vue d’une autogreffe.

À ses côtés, Anthony Deslias, 28 ans, est aussi en terrain connu à la Maison du Don de…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *