A Lyon, l’archevêque de Germay veut tourner la page du « traumatisme » Barbarin

[ad_1]

Fraîchement installé dans un diocèse miné par le scandale d »agressions pédophiles qui a précipité le départ de Philippe Barbarin, le nouvel archevêque de Lyon Olivier de Germay souhaite « comprendre les victimes », mais aussi « dépassionner » les esprits pour ouvrir une nouvelle page dans la capitale des Gaules.

Le prélat de 60 ans au profil singulier d’ex-officier parachutiste a été ordonné prêtre tardivement, en 1998. Puis il a connu un riche parcours qui l’a mené de Toulouse à la Corse avant d’hériter d’une très délicate mission en octobre: succéder au cardinal…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *