À Marseille, la Bonne Mère fait les frais de la crise sanitaire

[ad_1]

Lieu emblématique pour les Marseillais, étape incontournable pour les touristes, les pèlerins, la basilique Notre-Dame-de-la-Garde se sent un peu seule depuis un an. Du haut de sa colline, la Bonne Mère domine Marseille et la mer Méditerranée mais les visiteurs se font plus rares depuis le début de la crise. Leur nombre a été divisé par deux. « Le sanctuaire s’est adapté à cette nouvelle situation puisque nous vivons en lien avec les pèlerins et également de nombreux touristes et parmi eux des croisiéristes. Nous accueillions dans les années précédentes plus de…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *