A Rouen, les psychologues manifestent pour la première fois

[ad_1]

Jamais on n’a autant parlé de « santé mentale » avec notamment des « chèques-psy » proposés aux étudiants en détresse. Une réforme de la profession est en cours. Les psychologues veulent garder leur autonomie dans les choix des thérapies. Ils alertent aussi sur leur précarité et leurs rémunérations. 

La psychologie intéresse au plus haut point nos gouvernants. Violences conjugales, forcenés, extrêmistes, témoignages sur le malaise des ados, d’étudiants, de personnes qui n’ont pas supporté les confinements nécessitent un suivi psychologique. 

Il y a un…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *