Accusés d’un violent passage à tabac à Orléans, ils disent avoir simplement voulu « secourir la victime »

[ad_1]

Il est minuit passé le 4 juin dernier quand, dans une venelle proche de l’avenue de la Mouillère, au sud d’Orléans, des policiers sont alertés qu’un passage à tabac est en cours.

Une victime se fait frapper par trois individus. Ceux-ci prennent la fuite à l’arrivée des forces de l’ordre, mais sont rapidement rattrapés. Ce n’est qu’à 1 h 20 que les pompiers sont appelés pour prendre en charge un jeune homme qui ne fait que vomir et souffre de nombreuses contusions. Il est rentré chez lui, ne veut pas parler, mais sa mère,…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *