les conditions de ses aveux du meurtre d’Isabelle Mesnage en question

[ad_1]

Mardi 8 juin s’ouvre le procès de Jacques Rançon devant la cour d’assises de la Somme. « Le tueur de la gare de Perpignan », déjà condamné à la réclusion à perpétuité, est cette fois jugé pour le viol et le meurtre d’Isabelle Mesnage près d’Amiens en 1986.

Déjà condamné à la réclusion à perpétuité pour les viols et meurtres de deux femmes à Perpignan en 1997 et 1998, Jacques Rançon fait de nouveau face à une cour d’assises. Il est cette fois jugé à Amiens pour le viol et le meurtre d’Isabelle Mesnage en 1986 près d’Amiens. À l’époque,…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *