le magasin de chaussures vit ses derniers jours

[ad_1]

« On a des clientes qui pleurent… » Mais les larmes des fidèles n’y feront rien, Annette Moltoni et Mercoli, « mon prénom est Jacqueline mais tout le monde m’appelle Mercoli », se sont donné encore un mois pour vendre leurs dernières paires de chaussures, comme elles le font depuis 46 ans.

Ce 31 juillet, sera le dernier jour de l’une des plus longues aventures commerciales de la Boucle de Besançon. Car c’est en 1975 que ce duo inséparable avait ouvert son commerce, ici, au milieu de la belle rue Morand.

« C’était un autre monde, avec des boutiques désormais…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *