le ras-le-bol de 200 étudiants et salariés du médico-social

Laura, Lilia, Anis et leurs collègues du Centre éducatif de Saint-Joseph ont tous fait le déplacement. Ne pas se fier à leurs francs sourires et leur bonne humeur… Comme beaucoup d’autres salariés du médico-social en France , ils ne cachent pas leur frustration.

Ces éducateurs haut-saônois font partie des « oubliés » du Ségur de la Santé , sous le nez desquels la revalorisation mensuelle de 183 € accordée au secteur public a filé sans s’arrêter. « On veut nous aussi être reconnu à notre juste valeur », expliquent-ils à l’unisson, regroupés sous leur…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *