Les travailleuses du sexe à Besançon, « c’est juste impossible de garder des gestes barrières »

Composée de travailleuses du sexe et d’allié.es, l’association Partage, droit et autonomie (PDA) a été créé à Besançon (Doubs) en 2014. Aujourd’hui composée d’une dizaine de femmes, PDA alerte sur la situation des travailleuses du sexe pendant le confinement. 

A Besançon, la quinzaine de travailleuses du sexe qui exerce dans la rue a été privée de travail pendant les confinements

Selon l’association, à Besançon, une quinzaine de femmes exerceraient dans la rue et auraient donc été quasi-totalement privées de travail pendant les…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *