« Ne pas être seul retient à la vie », rappelle Régis Aubry, le chef du service gériatrie au CHU de Besançon

Beaucoup on le sentiment que c’est leur vie qu’on leur vole. Pour le moral des anciens, le reconfinement que l’on vit actuellement est une vraie catastrophe. Ils doivent vivre nouvelle période d’isolement, en plein automne, avec des jours de plus en plus courts. Chef du service gériatrie et soins palliatifs au CHU de Besançon, le professeur Régis Aubry leur conseille de garder autant que possible des contacts avec leurs proches, tout en respectant bien sûr les précautions sanitaires. Il était notre invité ce lundi matin.

Le syndrome de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *