Les aspects juridiques concernant la maternité de substitution

La maternité de substitution ou la gestation pour autrui (GPA) est le fait qu’une femme porte un bébé d’autrui sans avoir un lien génétique. La maternité de substitution résulte d’une méthode médicale de fécondation, de procréation qu’est l’insémination artificielle.

Le cadrage juridique de la maternité de substitution

Dès le départ, les parties concernées doivent être informées de leur droit et responsabilité. Ces entités sont constituées par la mère porteuse, les futurs parents et les agences ou cliniques. La maternité de substitution est recommandée dans des pays où cette pratique est légale et les procédures sont soutenues. Cela empêche les problèmes juridiques surtout les citoyens étrangers. Chaque pays peut disposer d’une législation propre ou spécifique en matière de maternité de substitution. Les connaissances des référentiels législatifs de destination permettent également d’éviter difficultés juridiques.  Pour plus d’informations, veuillez suivre ce lien. Beaucoup d’autorités accordent plus d’importance sur le droit de processus pour des raisons médicales comme le cas d’impossibilité biologique.

Les futurs parents et la mère porteuse peuvent rester en contact et se communiquer à tout moment. Il est possible d’assister la mère porteuse aux rendez-vous chez le médecin. Il est également possible de rester présent durant tout le travail. La maternité de substitution est une manière rassurante et excitante de l’arrivée du bébé. Aussi, le processus est simple. C’est à présent une option bien connue et assez considérée pour la construction de famille grâce à l’évolution de la science. Il y a des contrats à signer et des avocats qui se chargent spécialement de ces affaires. Les avocats protègent à la fois la mère porteuse et les futurs parents.

Les inconvénients du processus de la maternité de substitution

Les démarches sur la maternité de substitution peuvent être coûteuses. Il faut prendre en compte de nombreuses dépenses lors du lancement dans ce type de projet. Il y a les frais juridiques indispensables, les coûts de procédure de FIV et tous les autres frais. En outre, il y a différentes agences qui proposent différents tarifs selon les besoins ainsi que le budget des futurs parents. Les agences facilitent l’exécution des procédures. Aussi, la logistique peut être parfois accablante. Le processus peut être accablant pour certaines personnes même s’il est bien organisé. Il est possible que travailler avec des avocats, des professionnels de la santé ou de la maternité et une mère porteuse puisse s’avérer très difficile pour certains. Il y a des agences qui ne manquent pas de fournir les ressources nécessaires aux futurs parents de l’enfant. La complexité émotionnelle peut être un grand inconvénient dans ce genre de contrat. La fertilité et la planification familiale sont des sujets émotionnels. Elles peuvent entraîner tout type de sentiments. Il est possible de rencontrer des moments émotionnels compliqués, des conversations ainsi que des décisions à prendre lors du parcours de la maternité de substitution.