A Bordeaux, l’association L’Burn aide les femmes victimes de burn out

Selon une étude récente, les femmes sont deux fois plus concernées par les risques de burn out que les hommes, et la crise sanitaire a exacerbé les situations de mal être notamment avec le télétravail. Une Bordelaise, Anne-Sophie Vives, a créé une association pour aider les victimes.

Epuisement total au travail et à la maison ? Selon une étude récente de Ipsos et du Boston Consulting Group auprès de 2000 salariés, plus d’une femme sur trois (34% contre 28% pour les hommes) se dit « être sur le point de craquer » depuis le début de la crise sanitaire en mars…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *