à Bordeaux, les restaurateurs s’en sortent difficilement avec la vente à emporter

« Sur 10 clients, on en reçoit aujourd’hui plus que trois ou quatre. » Morgane, gérante du restaurant hawaïen PokeMoon, situé dans le quartier des Chartrons à Bordeaux, ne peut que constater une baisse de la fréquentation de son établissement. Comme beaucoup d’autres restaurants bordelais, PokeMoon ne fonctionne plus qu’avec la vente à emporter depuis le reconfinement. « Moi la première, pendant le premier confinement, je préférais rester chez moi à me concocter des petits plats. Là, même si ce deuxième confinement est plus léger, il y a…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *