Agen. Toulouse-Bordeaux : la SNCF a déraillé dans ses prévisions, selon les anti-LGV

l’essentiel
Dix ans depuis le lancement, sur le papier, de la LGV entre Bordeaux et Toulouse. Les opposants au projet font jouer le droit d’inventaire dans les affirmations de la SNCF.

Les trains n’arrivent que rarement à l’heure, la ligne à grande vitesse n’est, elle, toujours pas entrée en gare alors que ses promoteurs publics,…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *