après Bordeaux, la start-up s’exporte à Barcelone et bientôt Rome !

TourMaG.com – Vous avez agi par opportunité ou c’était une verticale à laquelle vous pensiez avant le virus ?

Alexandre Vendé : C’était dans un coin de ma tête depuis un moment.

Sur les Etats-Unis nous couvrions déjà 6 villes américaines, les plus importantes destinations pour les touristes francophones. Derrière il ne restait plus que la Nouvelle-Orléans à ouvrir, pour boucler la boucle.

La covid a permis de prendre un virage plus rapide sur l’Europe, maintenant l’idée est de s’ancrer sur ce terrain de jeu. Il n’y a pas une concurrence féroce dans…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *