Bordeaux. La direction du 1er chu de France décide de privatiser le nettoyage en pleine crise sanitaire !

Alors que la crise sanitaire bat son plein, l’hôpital Pellegrin à Bordeaux, le 1er CHU de France (selon un classement du magazine LePoint) décide de privatiser un des secteurs où le personnel, essentiellement féminin, faisant partie des salaires les plus bas et pourtant, qui sont au cœur de l’hygiène. Elles permettent de limiter la propagation de la covid-19 mais aussi d’autres maladies nosocomiales où les bactéries peuvent développer de multiples résistances aux antibiotiques. Ces bactéries tuent chaque année des dizaines de milliers de personnes en Europe selon…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *