des associations à Bordeaux Montaigne dénoncent une « situation gravissime »

« Cette enquête permet de prouver qu’il y a une réelle détresse étudiante, ce ne sont pas juste des témoignages isolés qu’on peut lire sur les réseaux sociaux », résume Busra, étudiante à Bordeaux Montaigne et membre de l’EBM, l’une des associations à l’origine de ce rapport. 

Ces associations ont révélé ce mercredi les résultats d’une enquête réalisée au cours du premier semestre. Près de 25% des étudiants de l’université ont répondu à des questions portant sur leurs conditions de vie, de travail, leur situation économique ou…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *