Face à Bordeaux, les Tourquennois ont fait le travail

Une équipe trop limitée pour pouvoir rivaliser avec la machine tourquennoise qui monte en régime même s’il reste des réglages pour pouvoir maintenir une concentration optimale sur toute une rencontre. Mais avec un Dubois dans les cages et un Canonne de feux en attaque, les protégés de Jonathan Ghesquière ont su rapidement créer un écart (5-2).

« 
Face à un adversaire qui progresse, j’attendais toutefois davantage de rigueur et une meilleure cohésion défensive
 » souligna le coach tourquennois….

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *