Le sapin de Noël dont la mairie de Bordeaux ne veut plus a été racheté par une ville de Corrèze

Le grand sapin de Noël que le nouveau maire écologiste de Bordeaux, Pierre Hurmic, avait refusé de voir installé comme chaque année place Pey-Berland, finira sa vie à Malemort, près de Brive, en Corrèze, où la mairie a décidé de l’acheter.

Début septembre, la décision de la capitale girondine de ne pas exposer pour les fêtes « un arbre mort » avait déclenché les sarcasmes et une polémique d’autant plus vive en Corrèze que l’arbre y est produit. « Je n’ai pas apprécié la position de Pierre Hurmic, car au-delà de la tradition de Noël qu’il me semble important de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *