les promoteurs craignent que Bordeaux Métropole manque de logements

Malgré la pandémie de coronavirus Bordeaux Métropole reste attractive, mais les professionnels adhérents de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) de Nouvelle-Aquitaine, dont le succès de l’activité professionnelle dépend de nombreux facteurs, comme le dynamisme démographique et économique, tout en étant soumis à de fortes contraintes règlementaires, ne se montrent pas vraiment optimistes.

Lire aussi : « A Bordeaux, on va ralentir le flux de constructions neuves » Bernard-Louis Blanc (1/2)

Dépendants des décisions prises par les maires pour obtenir les permis de…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *