« on pallie les manques de l’Education nationale »

Jeudi matin, une soixantaine de personnels de l’éducation nationale et de soutiens étaient présents au rassemblement des accompagnants des élèves en situation de handicap (AESH) devant le rectorat de Bordeaux. A l’occasion de cette action nationale, ces derniers réclament la reconnaissance de leur métier à travers la création d’un statut de la fonction publique et l’application des revalorisations salariales par l’académie de Bordeaux.

« On s’occupe parfois de trois, quatre voire cinq élèves quelques heures par semaine alors qu’ils ont besoin de temps et…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *