Qui pour sauver la patrie ?

[ad_1]

Combattants bordelais, levez-vous. Et comptez-vous. Fessés à Nantes (3-0) samedi, les Girondins, avec deux points d’avance sur la place de barragiste (18e) occupée par les Canaris gardent leur destin en mains mais n’ont plus de joker : ils devront prendre quatre points en deux matchs pour être sûrs de se maintenir quoiqu’il arrive ailleurs. Et ils ne pourront pas toujours compter sur les copains montpelliérains – dont l’ex-Girondin Gaëtan Laborde auteur d’un doublé -, qui ont fait le travail dimanche à Strasbourg (3-2).

1 Jean-Louis Gasset ne baisse pas les bras

Au pied du…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *