témoignage d’une victime de violences conjugales à Bordeaux

[ad_1]

Marie Christine Renaudeau arbore fièrement son pendentif. Ceux qui ne la connaissent pas ne pourraient se douter de ce qu’il renferme, mais pour les autres, ce bouton d’appel d’urgence savamment dissimulé, n’est que le lien à jamais de la boulangère bordelaise à son passé. 

Le dispositif anti-agression côté Face: un bijou insoupçonnable

© Christine le Hesran-France 3

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *