Thomas Cazenave ne voit pas « Pierre Hurmic ouvrir de nouveau chapitre »

 » Sud Ouest ». Vous avez connu les rouages du gouvernement comme délégué interministériel à la réforme de l’Etat, vous faites maintenant l’expérience de la politique locale à Bordeaux. Quel regard portez-vous sur la « machine municipale » ?

Thomas Cazenave. Ce qui m’a frappé, et cela dès la campagne électorale, c’est que les sujets sont passionnants. La mobilité, la transition écologique, l’action économique, la proximité, pour celui qui aime l’action publique, c’est un niveau très intéressant. La deuxième chose c’est que, alors qu’ils sont facilement…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *