au CHU de Caen, le 19 mai paraît un peu tôt pour les soignants

Ils sont six, l’air juvénile, dans leur tuniques vertes de réanimateurs – « le pyjama », c’est comme ça qu’on les reconnaît. Ils viennent de poser leurs plateaux sur une des longues tables de la cantine des internes en médecine. Au menu, brocoli et poisson : « Honnêtement… c’est dégueulasse ! », sourit Caroline*, une trentenaire, interne dans une des unités de réanimation du CHU de Caen. 

En réanimation, « les lits sont pleins et on en a marre »

France Bleu Normandie est allé demander aux internes de réanimation de l’hôpital comment ils…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *