Basket. À Caen, retrouvailles frustrantes entre Sandra Dijon et son fils Melvyn Govindy

Par Aline Chatel
Publié le 9 Déc 20 à 19:01 

Melvyn Golindy et sa mère, Sandra Dijon. La seconde est retraitée des parquets après avoir 133 sélections avec l’équipe de France. Le premier joue à Kaysersberg en Nationale 1. (©AC / Sport à Caen)

Quand le calendrier de Nationale 1 masculine est tombé, Sandra Dijon a coché un match. Un seul. Caen – Kaysersberg était l’assurance de revoir son fils, Melvyn Govindy. « Je comptais les jours en me disant que c’était  la première fois que j’allais voir jouer mon fils…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *