« Cela ne change rien », regrettent des commerçants de Clermont-Ferrand

Les soldes d’hiver ont été rallongés de deux semaines pour compenser les pertes liées au couvre-feu à 18 heures. Une prolongation non-obligatoire jusqu’au 2 mars, qui ne semble pas changer grand-chose pour les commerçants que nous avons rencontrés à Clermont-Ferrand.

Les soldes d’hiver ont été prolongés de deux semaines, sur décision du gouvernement, afin de compenser les pertes liées au couvre-feu à 18 heures. Malgré les files d’attentes devant certains magasins, tous les commerçants de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) ne semblent pas vraiment y…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *