Des viticulteurs embrasent la nuit de Ménétrol (Puy-de-Dôme) pour lutter contre le gel

Après deux nuits terribles en Bourgogne, notamment dans le Chablisien où 40 à 50 % des bourgeons pourraient être touchés par le gel, c’était au tour des vignes du Puy-de-Dôme d’essuyer cet épisode de gel qui fait cauchemarder les viticulteurs : « Avec le réchauffement climatique, nos vignes, et notamment nos chardonnay, qui sont précoces, font leurs bourgeons bien plus tôt qu’avant. Un coup de gel par-dessus, et c’est toute la récolte qui peut être compromise, comme ça a été le cas en 2017 » explique Benoit Montel qui exploite 10 hectares de vignes…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *