« Est-ce que la PAC est faite pour les firmes, pour les financiers ou est-ce qu’elle est faite pour les hommes, les exploitants agricoles ? »

Le gouvernement doit affirmer sous peu les orientations de la future Politique agricole commune (PAC). Déjà remontés sur le sujet des prix, de la loi Egalim (loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous) et des revenus très bas, de nombreux agriculteurs estiment que les premières propositions du ministère de l’Agriculture « visent à soutenir les hectares au lieu des hommes ». Et la diminution des aides couplées « fragilise encore plus l’élevage…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *