la convergence des luttes comme objectif à Clermont-Ferrand

Occupation du théâtre de La Comédie par des professionnels du spectacle, à Clermont-Ferrand, le 30 mars. PASCAL AIMAR / TENDANCE FLOUE POUR « LE MONDE »

En cette matinée de printemps lundi 29 mars, les rayons du soleil rasent les toits de la capitale auvergnate. L’un d’eux vient caresser la façade d’un bâtiment imposant, jonchée de banderoles à messages : « No culture, no future », « Bienvenue à toutes et tous »… Il s’agit du théâtre de la Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale, dont les locaux…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *