l’avocat d’une famille de victime demande une reconstitution

[ad_1]

Six mois après le drame de Saint-Just près d’Ambert, dans le Puy-de-Dôme, où trois gendarmes avaient été tués par un forcené, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Riom a été saisie d’une demande de reconstitution. Le procureur de la République de Clermont-Ferrand soutiendra la demande.

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Riom a été saisie d’une demande de reconstitution du drame qui a coûté la vie à trois gendarmes à Saint-Just (Puy-de-Dôme), en décembre, a-t-on appris lundi 28 juin de sources judiciaires. « J’ai fait…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *