le tribunal administratif s’est penché sur le recours du jeune malien Madama Diawara

Nouvelle étape dans l’affaire Madama Diawara. Initialement prévue ce vendredi 9 avril, l’audience de recours contre l’obligation de quitter le territoire français (OQTF) prononcée par le préfet de Haute-Loire à l’encontre du jeune malien a eu lieu ce lundi matin, à 10h. 

Maître Julie Royon, chargée du dossier, n’a pas pu y assister. C’est donc un avocat de permanence qui a défendu Madama. Le Préfet, lui, n’était pas représenté. L’audience s’est clôturée après 45 minutes de plaidoirie. 

à lire aussi
La préfecture…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *