les arrêtés anti-pesticides de Clermont-Ferrand, Cournon et Ceyrat en délibéré

Les trois maires avaient pris un arrêté en septembre 2019 pour interdire l’épandage de produit phytosanitaire à au moins 100 m de toute habitation. Alors que l’Etat n’exige que 5, 10 ou 20 m, pour les produits les plus dangereux.

Des arrêtés dénoncés par l’Etat qui considère que les élus s’immiscent dans ses affaires et que de telles décisions n’entrent pas dans leurs champs de compétences.

Bertrand Pasciuto, le…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *