Les confidences du procureur Eric Maillaud, deux mois après la tuerie de Saint-Just près d’Ambert

Bilan humain, scénario de la tuerie, profil du tueur, enquête. Deux mois après la nuit d’horreur qui a coûté la vie à trois gendarmes de la compagnie d’Ambert, le procureur clermontois revient sur ce fait-divers hors-norme. Avec précision et émotion.

C’était il y a deux mois et l’Auvergne ne les oublie pas. Arno Mavel (21 ans), Rémi Dupuis (37 ans) et Cyrille Morel (45 ans) sont tombés sous les balles d’un tueur fou dans la nuit du 22 au 23 décembre dernier à Saint-Just près d’Ambert. Trois gendarmes tués, un quatrième blessé…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *