« Love etc. » : là où dialoguent tissus ancestraux d’Afrique et d’ailleurs

Exit l’évident wax. A l’heure où le tissu hollandais est de toutes les tendances et subit les affres de la mondialisation, le Festival international des textiles extraordinaires (FITE) prend un tout autre parti. Celui de valoriser une création textile ancestrale africaine aux côtés de créations venues du monde entier. Pas moins de 80 artistes revisitent ainsi leur patrimoine dans un élan de modernité. « Nous nous intéressons au monde rural, avec une connexion au terrain.

L’idée est de mettre en valeur ce que tout le monde peut porter », revendique Christine…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *