Trois minutes pour résumer trois ans de travail, le défi des candidats clermontois au concours « Ma thèse en 180 secondes »

D’un côté, treize candidats qui ont chacun eu 180 secondes pour décrire leur thèse. De l’autre, un jury chargé d’évaluer chaque prestation en moins de temps encore. Ayant terminé mes études depuis quelques années déjà, c’est dans le deuxième groupe que j’ai trouvé ma place.

Jeudi 11 mars, j’étais dans le jury de la finale régionale du concours « Ma thèse en 180 secondes » (MT180) qui s’est déroulée à Clermont-Ferrand. Crise sanitaire oblige, l’événement s’est déroulé à huis clos dans l’amphithéâtre…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *