Un ancien maire de Ceyrat (Puy-de-Dôme) condamné en appel pour détournement de fonds publics

Alain Brochet s’était déjà expliqué, le 4 novembre 2019, devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand. Il avait alors affirmé avoir agi « en toute transparence » et en tant que « VRP de sa commune ».

« Une question  de principe »

Poursuivi pour avoir détourné 30.000 euros d’argent public, entre 2007 et 2014, à des fins personnelles, il avait été condamné un mois plus tard à payer une amende de 15.000 €. Le tribunal l’avait déclaré coupable d’une partie des dépenses – d’un montant de 19.240…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *