Un chef d’entreprise soupçonné de fraude aux aides anti-Covid, à Clermont-Ferrand

[ad_1]

Le chef d’une entreprise de travaux d’intérieur a été interpellé et placé en garde à vue dans les locaux du commissariat de Clermont-Ferrand, en début de semaine. Il est soupçonné d’avoir détourné 30.000 € d’aides au chômage partiel durant le confinement. Ce gérant aurait déclaré l’arrêt de son activité pour toucher les aides, pour lui et son entreprise, tout en continuant à travailler.

Une entreprise auvergnate victime d’une escroquerie à grande échelle lors d’achats de masques de protection

Cette escroquerie…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *