une «avancée» sur l’armement à Clermont-Ferrand

Le syndicat majoritaire des policiers municipaux de Clermont-Ferrand a estimé avoir obtenu une «petite avancée» de la mairie sur la question sensible de l’armement des agents lors d’une réunion vendredi 13 novembre.

«La mairie nous a promis une décision avant le mois de juin et a évoqué la possibilité d’un armement intermédiaire – type lanceur de balles ou pistolet à impulsion électrique – pour les brigades de nuit», a indiqué Nicolas Chassagne, représentant de la CFDT, à l’issue de la réunion.

«C’est une petite avancée qui montre que la mairie se pose des questions sur…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *