Violences conjugales : en cas de danger imminent, les médecins pourront signaler directement au parquet de Clermont-Ferrand

À chaque féminicide, on interroge la chaîne des responsabilités. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Qu’est-ce qu’on aurait dû, qu’est-ce qu’on aurait pu faire pour éviter qu’une femme soit tuée par son conjoint violent. Un nouvel outil est désormais entre les mains des médecins du Puy-de-Dôme avec la signature, ce jeudi 18 février, d’un protocole de collaboration sur la prise en charge des violences conjugales, par le Dr Henri Arnaud, président du conseil départemental du Puy-de-Dôme de l’ordre des médecins, et Éric Maillaud, procureur de la…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *