Centre Corse : de village en village dans le sillage du tragulinu

Antoine Ciosi l’a chanté. Dans certains villages il tourne encore. Et même si son activité a évolué, il fait partie de notre paysage depuis toujours. Pourtant on sait mal qui il est et ce qu’il dit de notre société. Reportage dans les pas du tragulinu

Fabrice Meresse n’était pas un commerçant et de son propre aveu, on peut même dire qu’il n’y connaissait rien. Pourtant, il y a onze ans, il a quitté l’hôtellerie-restauration pour le métier de tragulinu.

LIRE AUSSI : Haute-Corse : ils perpétuent la tradition des…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *