ces victimes « par erreur » du crime organisé

Jacques Baranovsky est décédé le 7 juin 2020, tué par balles à Ajaccio. Agent de la municipalité, sans antécédants judiciaires, l’homme n’était pas la vraie cible des tueurs. Une victime « par méprise », et un deuil douloureux pour sa famille qui attend toujours que justice soit rendue.

Presque un an après les faits, Marie-Thérèse Baranovsky essaie toujours de comprendre ce qu’il s’est passé, le 7 juin 2020. Ce soir-là, son fils, Jacques Baranovsky, est assassiné par balles alors qu’il se trouvait sur la terasse de l’Aktuel, une brasserie d’Ajaccio.

La…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *