De la Grèce à l’Italie, la Corse, l’Algérie, l’exode des premiers cargèsiens.

Il y a 350 ans tout une partie de la population du Péloponnèse fuyait la pression Ottomane, environ 700 hommes femmes enfants qui arrivent tout d’abord dans la région de Venise puis en Corse. D’abord dans la plaine d’Aleria mais la zone était trop malsaine pour y vivre en permanence à cette époque, ces réfugiés descendent à Bonifaziu, mais trop de vent pour y faire des cultures. La colonie remonte dans la région de Cargèse.

La région du Magne en Grèce. © Getty
– Herve CHAMPOLLION

Ce périple a aussi conduit ces…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *