En Corse, la loi contre le séparatisme inquiète certaines associations

– On savait que l’on n’était pas en odeur de sainteté auprès du gouvernement. On est blindés, on a l’habitude, en ce moment il nous en tombe une sur la tête très régulièrement, depuis quelques temps. Mais là on a passé un nouveau cap, on est face à un durcissement tous azimuts…Emmanuelle Carli, trésorière d’Aiutu Patriotticu, est remontée contre la loi Séparatisme.

Même son de cloche du côté de Sulidarità. Thierry Casolasco, son président, est catégorique : le projet de loi est un coup porté, sciemment, aux militants corses. 
– C’est un vrai recul,…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *