la famille de la victime remet en cause la thèse du suicide

« En réaction à l’article publié sur Corse Net Infos et dont le titre relaye la thèse du suicide, nous avons l’honneur, en mémoire de notre défunte fille et sœur Astride Dzokanga, qui ne peut plus exercer de droit dans les délais, de demander la publication de la présente réponse :

La famille d’Astride Dozokanga, dont le corps a été retrouvé brûlé le 5/11/2020 sur le parking du »Calvi Hôtel’, conteste formellement le caractère volontaire de cet acte et partant de la thèse de son suicide.

C’est par ses propres recherches pour retrouver Astride Dzokanga, qui ne…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *