« L’État pratique impudemment la politique de l’otage »

[ad_1]

Dans le cadre de la « Journée internationale des prisonniers politiques », plusieurs associations et partis nationalistes ont dénoncé l’attitude du gouvernement, jugée « inacceptable », élargissant le propos au-delà du cas des détenus insulaires pour soutenir « les victimes de la répression »

Ils s’appellent Georges Ibrahim Abdallah, Mumia Abu-Jamal ou Abdullah Öcalan, ils sont Libanais, Américains, Kurdes. Le cas de ces détenus est rarement évoqué dans les rassemblements en soutien aux prisonniers corses. Mais ce…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *